Massacre de Sandy Hook : la version officielle part en sucette

La population est encore une fois laissée dans l’ignorance du pourquoi des gens se mettent soudainement à péter les plombs et à cibler les membres les plus vulnérables de la société.

 

adam-lanzaLes premiers comptes-rendus présentent des informations en contradiction directe avec les fondements-clés de l’analyse « officielle ». Certains des récits initiaux contredisent tellement la version du tireur solitaire qu’il est important de savoir si « un enfant autiste maladroit de 20 ans » aurait pu commettre le meurtre de 26 personnes. Il a été raconté tout et n’importe quoi ! Il faut être sacrément bon tireur pour abattre plus de 20 personnes a coups de revolver et faire preuve d’un sang froid à toute épreuve, un peu comme un tueur professionnel.

BarreRouge

  • Il a été initialement rapporté que la mère d’Adam Lanza, la première victime de la tuerie, était professeur dans cette école, ce qui n’était pas vrai.
  • Il a été initialement rapporté que Lanza avait également tué son père, ce qui n’était pas vrai.
  • Il a été d’abord indiqué que le coupable derrière le massacre était Ryan Lanza, frère Adam Lanza, ce qui n’était pas vrai.
  • Les rapports initiaux indiquant qu’un « second tireur » impliqué dans le massacre aurait été arrêté dans les bois derrière l’école ont été abandonnés sans explication.
  • Étant donné que la plupart des « fausses informations » sur la fusillade provenait des médias officiels, le fait que Facebook  punisse les utilisateurs pour avoir posé des questions sur le déroulement des événements et considère cela comme un délit d’opinion constitue une évolution inquiétante.

sandy-hook-massacre

Malgré les allégations de « proches de la famille » selon lesquelles Adam Lanza était un « gosse profondément perturbé », ce dernier, comme tant d’autres prétendus « tireurs solitaires » avant lui, ne correspond pas au profil d’un maniaque meurtrier de masse. Son frère, Ryan Lanza, 24 ans, a dit qu’il n’avait pas vu son frère depuis 2010. Ce fait remet en question l’affirmation de Ryan selon laquelle son petit frère aurait eu sur lui la carte d’identité de Ryan lors de la fusillade. Même si on est en droit de se poser cette question : pourquoi prendre le soin d’emporter une pièce d’identité avec soi après s’être échiné à endosser un gilet pare-balles, un masque et une tenue de camouflage noir pour se livrer à un massacre ?

Ensuite, on entend dire un autre officier de police présent sur les lieux : « Hé, on les tient, ils s’avancent vers moi !… Ils avancent dans l’allée très lentement ! », le même officier dit qu’il les a « épinglés face contre terre », ce qui, vraisemblablement, veut dire qu’il les a appréhendés et qu’ils sont allongés sur le sol, ensuite un autre officier dit « attention, nous avons un deuxième.. »

En plus des deux suspects « épinglés » devant l’école et mentionnés ci-dessus, un autre tireur présumé a été appréhendé après une course-poursuite, cette fois dans les bois près de l’école :

Il est évident que la police poursuit quelqu’un, et qu’elle semble appréhender cette personne dans les bois qui jouxtent l’école – un fait confirmé par plusieurs témoins oculaires.

Mais peut-être y a-t-il une explication plus simple (bien que plus scandaleuse) à tout cela ? Était-ce vraiment Adam Lanza qu’ils ont retrouvé dans l’école ? Sommes-nous vraiment certains que l’un des tireurs a été retrouvé mort dans l’école ? Ce que nous avons, à la place, ce sont des récits faisant état de deux ou trois tireurs masqués, apparemment tous revêtus des pieds à la tête d’une tenue de commando noire, et que l’État a au mieux délibérément oubliés, au pire couverts. Si l’on se fonde sur les efforts persistants mais futiles des autorités pour relier les Lanzas à cette école, sur les nombreux récits de témoins qui mentionnent deux tireurs, sur le rapport du médecin légiste de l’État du Connecticut selon lequel toutes les victimes étaient criblées de balles tirées par un fusil dont on nous demande de croire qu’il se trouvait dans le coffre d’une voiture durant toute la fusillade, sur des témoignages similaires parlant de plusieurs tireurs lors de précédents meurtres de masse au cours des dernières années, et sur les médias qui orientent le déchaînement émotionnel sur la question brûlante du contrôle des armes à feu… j’en viens à me demander si ce n’est pas le fait d’une équipe de tueurs à gage hautement entraînés.

Le massacre de Sandy Hook était-il une psy-op perpétrée par une sorte d’« escadron de la mort » dans le cadre d’une mission destinée à terroriser les gens au bénéfice du gouvernement, combiné à une opération visant à modeler les perceptions de l’événement et à canaliser les retombées émotionnelles ?

Le contrôle des armes n’est pas le problème ici. Le gouvernement US aurait depuis longtemps pris des mesures, en douce, pour limiter les fournitures d’armes, peu importe le deuxième amendement de la constitution (c’est qu’« un foutu morceau de papier », rappelez-vous), si son souci était vraiment de limiter l’accès aux armes par les civils.

Les psychopathes au pouvoir n’ont absolument aucun scrupule à recourir au terrorisme d’État, dans ce cas-ci à organiser le massacre délibéré d’enfants innocents, pour contrôler la population. Dans les faits, ce n’est guère différent de ce que le gouvernement US appelle « contre-insurrection » ou « anti-terrorisme » dans les pays étrangers, où il attaque des civils innocents pour donner l’impression que ces derniers ont été tués par des « communistes », des « insurgés » ou des « militants », l’objectif étant que le public soutienne l’illusion selon laquelle les gens du commun ont besoin d’un gouvernement fort et implacable pour les protéger des « méchants ». Lorsque les gens du commun gobent cette manipulation, le résultat, comme l’Histoire nous le démontre inlassablement, est un État policier brutal qui s’exprime à visage découvert.

On peut même aller plus loin… Micheal Harris affirme qu’Israël est derrière la fusillade de Newtown.

Publicités

2 réflexions sur “Massacre de Sandy Hook : la version officielle part en sucette

  1. Vous avez des sources sérieuses pour faire de telles déclarations et en tirer des suppositions qui vont dans le sens de ce qui vous plaît ?
    Respectez les victimes et leurs familles et ne déversez pas les détritus de votre paranoïa sur ce douloureux événement.

Réagissez a cette article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s